Histoires de réussite

Voici Valerie – Trouver un médecin de famille

Par avril 20, 2018 No Comments

Pénurie de médecins? Composer avec l’absence de soins – et de renseignements
Vous avez probablement un ami qui s’en remet aux cliniques sans rendez-vous depuis des années, car il ne semble pas en mesure de trouver un médecin qui accepte de nouveaux patients. Ou peut-être faites-vous partie des 15 % de Canadiens qui n’ont pas de médecin de famille régulier. Alors où est le problème et que pouvons-nous y faire?

Environ 388 patients par médecin en moyenne
Un survol des chiffres permet de prendre acte du problème. Prenons, par exemple, la Colombie-Britannique. L’Association médicale canadienne dénombre 11 600 médecins autorisés dans l’ensemble de la province pour servir une population d’environ 4,5 millions d’habitants, soit environ 388 patients par médecin en moyenne. Les médecins consacrent environ 33 heures par semaine en moyenne aux soins directs aux patients (à l’exclusion des tâches administratives, de la formation ou de la recherche), ce qui leur permettrait de voir chaque patient tous les trois mois. Cela peut sembler raisonnable si vous avez simplement besoin d’un examen médical annuel. Mais prenez en compte les patients qui ont d’autres besoins et qui doivent se rendre fréquemment chez le médecin, ainsi que la répartition et la densité de la population urbaine par rapport à la population rurale, et vous commencerez à voir comment le système devient surchargé. Prenez en considération le vieillissement rapide de la population générale (environ 40 % de la population générale est à l’âge de la retraite ou s’en approche) et la situation ne semble pas vouloir s’améliorer. C’est suffisant pour que n’importe qui baisse les bras et croise les doigts pour que ses suppléments vitaminiques soient suffisants.

Valerie a demandé de l’aide à son assureur
Alors comment s’orienter dans ce monde complexe? Valerie Lee, résidente de Delta, en Colombie-Britannique, pourrait bien avoir trouvé une solution. Nouvellement immigrée au pays, elle est déménagée à Surrey, avec sa famille, il y a 8 mois. « J’avais entendu parler de la pénurie de médecins avant d’arriver, mais je n’avais jamais imaginé que cela serait si difficile », indique-t-elle. Après plusieurs mois de recherches infructueuses, Valerie a demandé de l’aide à son assureur. « Je ne pensais pas qu’il allait pouvoir m’aider, mais je ne savais vraiment plus quoi faire. Je ne savais pas vers qui d’autre me tourner », dit-elle.

On lui a remis une liste des médecins de la région
Comme le hasard fait bien les choses, la compagnie d’assurances de Valerie collaborait avec Novus Santé, un prestataire de services d’information santé intégrés. Sa demande a été transmise à l’un des représentants expérimentés du service à la clientèle de Novus, qui lui a fourni une liste des médecins de la région qui acceptaient de nouveaux patients. Elle a également reçu de l’information sur la façon de choisir un médecin qui répond aux besoins de sa famille. « Le simple fait d’avoir cette information m’a vraiment orientée dans la bonne direction », mentionne-t-elle.
En ayant un médecin de famille, les Canadiens peuvent avoir un dossier centralisé de leur parcours médical, ce qui permet de détecter les anomalies ou les incompatibilités pouvant révéler des problèmes plus graves. En Colombie-Britannique seulement, près de 700 000 personnes n’ont pas de médecin de famille régulier, ce qui signifie qu’il y a de fortes chances qu’elles visitent une clinique sans rendez-vous ou la salle d’urgence d’un hôpital uniquement en cas de besoins médicaux immédiats, et qu’il y a de faibles chances qu’elles passent des examens médicaux généraux et reçoivent des soins préventifs. Par conséquent, les signes avant-coureurs de problèmes de santé plus graves pourraient ne pas être perçus rapidement, ayant ainsi une incidence négative sur chaque patient, et sur le système de santé même.

« Recherche sur Google »
À l’ère de la « recherche sur Google », les services comme ceux de Novus Santé, qui offre de l’information orientée, recherchée et spécialisée, représentent l’avenir pour les personnes devant s’orienter dans le monde complexe des soins de santé; des personnes comme Valerie, qui a accompagné ses enfants à leur premier examen médical la semaine dernière seulement. « Ils n’ont pas pu corriger le système, mais ils m’ont certainement aidée à me frayer un chemin », affirme-t-elle en riant.

Pour d’autres informations santé, consultez notre blogue!

Sources:
http://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/bc-doctor-shortage-medical-fees-1.4100251
https://www.cma.ca/Assets/assets-library/document/en/advocacy/34-TrendData-e.pdf
http://cma.andornot.com/SurveyPDF/CMA_Survey_Workforce2017_Q13_WorkHrs-e.pdf
https://www.cma.ca/Assets/assets-library/document/en/advocacy/01-physicians-by-Specialty-Province-2014-e.pdf
http://vancouversun.com/news/local-news/better-stay-healthy-because-physician-supply-in-b-c-is-about-to-get-a-whole-lot-worse
http://vancouversun.com/news/local-news/number-of-b-c-doctors-growing-but-work-life-balance-means-fewer-patient-visits-worsening-access
https://yourhealthsystem.cihi.ca/hsp/indepth?lang=en#/theme/C9001/2/N4IgKgFgpgtlDCAXATgGxALlAYwPatQEMAHAZygBNNQAGGgRkxQFcoBfDoA

 

Leave a Reply