Articles sur la santéDemander à l’expert

La confiance envers les vaccins : il reste encore des efforts à faire

Cet article est l’une des nombreuses ressources de notre plateforme de navigation santé qui offre à vos membres un accès à des informations fiables en matière de santé. Notre directeur médical, le Dr Michael Szabo, y parle de vaccination et de la fiabilité de la médecine dans son ensemble, ainsi que de la meilleure manière d’aborder certains sujets de préoccupation que vous pourriez avoir.

 

Je ne suis pas un spécialiste des vaccins.

Mais j’en sais beaucoup sur le sujet. J’ai 25 années d’expérience clinique en tant que médecin de famille et urgentologue. Je soigne des maladies infectieuses chaque jour. Je me tiens au fait des dernières découvertes sur les vaccins en consultant les meilleures sources d’information disponibles. J’en apprends davantage auprès des nombreux spécialistes en maladies infectieuses bien informés et expérimentés avec qui je travaille.

Pour une vision équilibrée des choses, je lis abondamment sur les inquiétudes envers les vaccins qu’ont certaines personnes, et ce, afin de mieux comprendre leurs hésitations à en recevoir. J’essaie d’être à jour et informé.

Mais malgré toute mon expérience, je ne peux me considérer comme un véritable expert en vaccination. À ce jour, une montagne de données spécialisées au sujet des vaccins a été accumulée; il serait irréaliste d’étudier et de comprendre tous les aspects de ce sujet colossal et complexe tout en assumant mes fonctions actuelles de médecin.

Une qualité importante à posséder, en médecine comme dans la vie en général, est d’être capable d’admettre que vous n’êtes pas un expert en quelque chose. Les gens qui croient tout savoir, alors qu’ils ne sont pas des experts, peuvent présenter un danger et il peut être difficile de travailler avec ce genre de personne. J’inculque cette réalité à tous mes résidents et étudiants en médecine. Et de temps en temps, je rencontre un jeune médecin en formation qui a une confiance excessive en ses capacités. J’explique toujours qu’il est beaucoup plus facile de faire confiance à quelqu’un qui n’hésite pas à admettre qu’il ou elle ne possède pas assez de connaissances dans un domaine spécifique; quelqu’un qui va obtenir l’opinion d’un expert au besoin et qui affiche un bon degré d’humilité.

Ce qu’il faut vraiment pour être un expert

Je suis un expert pour certaines choses. La prise en charge des douleurs thoraciques aiguës est l’une d’elles. En 25 années de médecine d’urgence, j’ai vu des milliers de patients présentant des douleurs thoraciques, et ce, dans des cadres de pratique très variés : à l’urgence du centre-ville de Toronto où je travaille actuellement, dans des cabinets de médecine familiale et dans des cliniques sans rendez-vous en milieu urbain, dans des hôpitaux de communautés isolées du Nord canadien, dans des avions, dans des résidences et dans des réserves des Premières Nations.

J’assiste régulièrement à des conférences présentant les plus récentes informations sur la gestion des douleurs thoraciques. Je connais très bien la littérature sur le sujet. Dans le cadre de mon travail à l’urgence, j’échange aussi tous les jours avec mes collègues spécialistes au sujet de la gestion des douleurs thoraciques. Nous discutons de cas intéressants et compatissons les uns avec les autres, car nous connaissons bien les pièges qui nous guettent, les diagnostics susceptibles de nous échapper, les détails souvent négligés entraînant des conséquences désastreuses.

Lorsque nous voyons un patient couché d’une certaine manière sur une civière, nous savons que nous devons envisager une cause rare, mais bien précise de la douleur thoracique : la dissection aortique. Pourquoi avons-nous ces connaissances? Parce que nous y avons été plongés et que nous vivons cette réalité depuis de nombreuses années. Il est impossible d’acquérir une compréhension aussi profonde simplement en lisant un manuel ou en faisant des recherches sur Internet.

Notre époque se caractérise par une surcharge d’informations. La frontière entre les spécialistes et les non-experts est devenue considérablement floue pour bien des gens, entraînant des répercussions importantes pour la santé publique. Une pléthore de conseils sur la santé circule en ligne, mais beaucoup d’entre eux sont de qualité douteuse ou se concentrent sur une infime partie de l’ensemble des connaissances d’un sujet complexe. L’Internet regorge de fausses informations publiées par des non-spécialistes.

À qui pouvez-vous faire confiance?

Personnellement, je me fie au consensus mondial des spécialistes en vaccination qui affirme que les vaccins sont efficaces et sécuritaires et dont des preuves sérieuses soutiennent cette conclusion.

Étant moi-même parent, je comprends le désir de protéger nos enfants des dangers. Comme pour toute intervention, les vaccins comportent certains risques, mais il faut comprendre que ceux-ci sont considérablement inférieurs aux avantages. Mes deux enfants ont reçu tous leurs vaccins, car je sais que les risques qu’ils courent s’ils ne sont pas immunisés sont beaucoup plus grands. Je crois que nous sommes très nombreux à ne pas saisir pleinement cette distinction, car nous ne sommes pas exposés aux conséquences que des maladies graves comme la rougeole ou la polio ont sur les gens qui en sont atteints. Si nous l’étions, les avantages des vaccins seraient parfaitement clairs. Je me le répète constamment.

De plus, je suis certain que les spécialistes en vaccination vont continuer de surveiller la population pour détecter tout effet secondaire significatif. En fin de compte, je crois vraiment que la pression du public, afin de garantir la sûreté des vaccins, nous procure une meilleure protection. Mais il est bien dommage que beaucoup de gens ne fassent pas confiance au consensus mondial émis par les spécialistes en vaccination.

Des efforts doivent être faits pour renforcer cette confiance.

D’où vient cette méfiance?

Beaucoup soupçonnent les experts médicaux de ne pas être guidés par un code d’éthique fort, mais plutôt par la volonté de l’industrie pharmaceutique; que cette dernière a infiltré et influencé les regroupements d’experts afin de cacher la « vérité » sur les vaccins.

Voilà pourquoi, selon moi, aucun danger connu des vaccins n’est dissimulé au public. Pour que cela soit vrai, il faudrait littéralement que des milliers d’experts médicaux du monde entier se concertent pour cacher des renseignements cruciaux. Cela voudrait dire qu’aucun de ces experts n’a la capacité de procéder à une analyse scientifique solide. Ça signifierait que chacun d’eux a un comportement contraire à l’éthique.

Il est très improbable que cela soit vrai. Je sais et je crois que la plupart des médecins sont de bonnes personnes animées par un fort sens de l’éthique.

Compte tenu de toute l’information effrayante immédiatement accessible en ligne, je comprends comment et pourquoi des gens se mettent à douter de la sûreté des vaccins. N’importe quelle recherche sur un sujet médical peut générer une foule de résultats à la fois préoccupants et provoquant l’anxiété. Et cela est dû au fait qu’analyser, et tirer des conclusions à partir de données complexes est une tâche extrêmement difficile et souvent négligée.

Nous voulons évidemment tous protéger notre famille et nos proches. Ce qu’il faut se demander, c’est comment s’y retrouver dans toute cette masse d’informations afin de mieux cerner le sujet?

Il faut renforcer la confiance

Nous devrions d’abord être honnêtes avec nous-mêmes. Avons-nous la compétence voulue pour arriver seuls à comprendre toutes les subtilités d’un sujet complexe comme celui des vaccins? Il est important et nécessaire de poser des questions pour préciser et clarifier les choses. Discutez avec des gens capables de vous aider à défricher ce sujet compliqué et qui vous dirigeront vers une information pertinente et impartiale. Votre médecin de famille, une infirmière praticienne ou une infirmière de santé publique sont d’excellentes personnes avec qui en discuter. Les sites comme CANVax constituent des ressources Web utiles et peuvent aussi vous aider à obtenir des conseils fiables.

Rappelez-vous qu’une information santé de qualité supérieure est issue d’un consensus d’experts. Cela veut dire qu’il ne s’agit pas de l’opinion d’une seule personne, mais bien de celle de milliers de spécialistes du monde entier. J’utilise moi-même cette approche quand j’ai des questions sur la santé qui dépassent mon champ d’expertise. Les spécialistes en vaccination connaissent les aspects scientifiques de ce sujet et en saisissent toutes les nuances. Ils possèdent une formation poussée en épidémiologie, suivent attentivement les éclosions de maladies infectieuses à l’échelle mondiale et ont une expérience directe de la protection du public. Comme leur expérience clinique des maladies infectieuses couvre plusieurs décennies, ils comprennent intimement la fragilité de la vie et comment une existence peut être bouleversée pour toujours.

Sur le plan de la santé mondiale, les vaccins sont incroyablement importants. J’espère voir la confiance envers les opinions des experts augmenter. Avoir confiance ne signifie pas de tout accepter sans broncher. Posez beaucoup de questions aux bonnes personnes, consultez les meilleures ressources disponibles et vous aurez davantage de chances d’obtenir des réponses fiables.

 

Au sujet de l’auteur
Le Dr Michael Szabo est directeur médical chez Novus Santé et cumule 25 années d’expérience en soins médicaux de première ligne. Il est urgentologue pour le Réseau universitaire de santé de Toronto (UHN) et chargé de cours au Département de médecine familiale et communautaire de l’Université de Toronto. Il possède une vaste expérience en soins de santé destinés aux cadres, en soins de santé de type concierge et en deuxième opinion médicale.

 

Consultez notre section Demander à l’expert pour obtenir de l’information précieuse sur la santé.

Leave a Reply