Demander à l’expert

Produits comestibles au cannabis : Commencez petit à petit

Faites attention!

À titre d’urgentologue, je suis très préoccupé par le nombre de personnes que j’ai vues, dernièrement, être victimes d’une surdose de cannabis. L’élément commun chez plusieurs de ces patients est d’avoir consommé du cannabis sous sa forme comestible (biscuit, brownie ou bonbon gélifié) et d’avoir fini par trop en prendre. Résultat : ils se retrouvent aux urgences, victimes de vomissements, ayant la sensation que leur cœur bat très vite, ils sont agités, affolés et souvent un peu paranoïaques. Il arrive que nous ne soyons pas certains que le cannabis soit à blâmer et nous craignons alors qu’ils aient un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque ou pire et qu’ils finissent par recevoir des interventions médicales non nécessaires avant de trouver la cause de leurs symptômes.

Pourquoi tant de cas?

Cela est dû en grande partie à un manque de connaissances sur les effets à retardement des produits comestibles au cannabis. Toute personne qui consomme un produit comestible au cannabis doit savoir que lorsqu’on ingère le cannabis sous cette forme, de trois à quatre heures peuvent s’écouler avant qu’il fasse pleinement effet. C’est un long délai.

Lorsque vous fumez ou vapotez du cannabis, il atteint son effet maximal en l’espace de 15 à 30 minutes. Vous ressentez donc celui-ci assez rapidement. Cela vous incite normalement à ne pas inhaler davantage de cannabis, parce que vous en ressentez les effets et que vous ne voulez pas les ressentir plus fortement.

Toutefois, il arrive qu’on ne ressente aucun effet durant une période pouvant aller jusqu’à deux heures après avoir consommé un produit comestible au cannabis. Pendant cette période, beaucoup de personnes ingèrent de plus en plus de cannabis dans l’espoir d’obtenir un début d’effet, mais le résultat, c’est qu’elles en consomment une quantité excessive. Pour nous, il s’agit d’une surdose, parce que vous avez « dépassé la dose » convenable dans votre cas.

Cela dit, heureusement, il n’y a pas de cas de décès découlant directement d’une surdose de cannabis (une surdose mortelle), mais cela ne signifie pas qu’il ne faut pas faire attention. Si vous avez des problèmes de santé sous-jacents, comme une maladie cardiaque, l’état critique résultant d’une intoxication au cannabis pourrait déclencher une crise cardiaque. De plus, si vous devenez paranoïaque ou confus, vous pourriez vous blesser en prenant des décisions inappropriées, comme marcher dans une voie de circulation ou faire une chute en hauteur.

Donc, dans le cas des produits comestibles au cannabis, il existe une règle simple : si vous en consommez, attendez au moins deux à trois heures après en avoir ingéré une portion, avant d’en prendre plus. De cette façon, vous réduisez le risque d’en prendre trop. Vous devez également retenir que si vous en consommez une quantité excessive, vous pourriez continuer à ressentir les effets pendant une période allant jusqu’à 12 heures ou plus. Les produits comestibles au cannabis restent plus longtemps dans votre système que les formes inhalées de cannabis. Il est donc préférable d’éviter ce risque : commencez petit à petit.

Un manque d’information

Il existe un autre problème concernant les produits comestibles au cannabis : ils ne sont pas clairement étiquetés à l’heure actuelle. Cette situation prévaut parce que ces produits ne seront pas légaux au Canada avant juin 2019. Par conséquent, les produits comestibles au cannabis à des fins récréatives sont encore illégaux et ils ne sont donc pas soumis aux règlements sur l’étiquetage et l’emballage. Personne ne vérifie la véracité des renseignements des produits comestibles au cannabis quant à leur contenu, même en présence d’une étiquette. Il est important de savoir ce qui constitue une portion déterminée et la quantité de ces portions dans un produit unique comme une barre de chocolat au cannabis. Il est aussi important de connaître la quantité de THC et de CBD présente dans chaque portion pour que vous sachiez la quantité que vous consommez.

Le THC est le produit chimique du cannabis qui vous fait vous sentir « euphorique ». Les nouveaux utilisateurs ne doivent pas prendre plus de 5 mg de THC à la fois avant de savoir comment ils réagissent à cette quantité.

Conservez les produits comestibles au cannabis hors de la portée des enfants

Il est vraiment important de ne pas négliger les dangers d’une ingestion accidentelle de produits comestibles au cannabis par des enfants. Les enfants sont évidemment beaucoup plus petits que les adultes et ont une physiologie différente. S’ils consomment une grande quantité de cannabis, ils peuvent de fait présenter une léthargie et une somnolence plutôt qu’une très grande agitation comme on l’observe chez les adultes. Il existe des signalements d’enfants qui, ayant ingéré de grandes quantités de cannabis, sont tombés dans une léthargie telle qu’ils ont dû être admis dans une unité hospitalière de soins intensifs et être mis sous ventilateur pour les aider à respirer. Des situations de ce type auraient pu entraîner des décès si les médecins n’étaient pas intervenus dans un délai raisonnable. Nous devons conserver les produits comestibles au cannabis qui ont des formes attrayantes (bonbons gélifiés, boissons aux couleurs vives ou biscuits) hors de la portée des enfants, qui sont assurément attirés par ces produits.

Accroître la sensibilisation

Quand les produits comestibles au cannabis deviendront pleinement légaux, il devrait y avoir des règlements plus rigoureux sur l’emballage et aussi une campagne de santé publique plus convaincante, afin que la population générale sache davantage comment utiliser les produits comestibles au cannabis de manière plus sécuritaire. Il faudra beaucoup de temps avant la diminution du nombre de cas de surdose que nous voyons aux premières lignes des urgences.

Consultez notre section Demander à l’expert pour obtenir de l’information précieuse sur la santé.

Apparitions dans les médias (en anglais)

http://www.cbc.ca/player/play/1308335171927 
https://www.cbc.ca/news/marijuana-related-medical-emergencies-on-the-rise-in-canada-1.4801339
http://www.cbc.ca/listen/shows/metro-morning/segment/15588503

Leave a Reply